Membres | Membres statutaires

Jean Hébrard

Jean Hébrard
Co-directeur du CRBC
Centres de rattachement : CRBC
Laboratoire de rattachement : Mondes Américains
Inspecteur général de l’Éducation nationale honoraire, chargé d’une mission de Codirection du CRBC, professeur invité à l’Université du Michigan
 
Jean Hébrard enseigne à l'École des Hautes Études en Sciences sociales où il codirige le Centre de Recherches sur le Brésil Colonial et Contemporain et à l’Université du Michigan à Ann Arbor (USA) où il codirige le Law in Slavery and Freedom Project. Ses classes et séminaires portent sur l'histoire sociale et culturelle des sociétés esclavagistes et post-esclavagistes du monde Atlantique. Il avait été auparavant chargé de recherche au Service d'histoire de l'éducation de l'Institut national de recherche pédagogique (unité de recherche associée au CNRS) où il travaillait sur les modes de transmission des savoirs élémentaires et sur les pratiques culturelles de l’écriture dans l’Europe du sud-ouest aux époques moderne et contemporaine. Depuis 2000 il était professeur associé à l’EHESS. Il a notamment publié Discours sur la lecture (1880-2000), Paris, 2000 (en coll. avec Anne-Marie Chartier) et a participé aux grandes enquêtes sur l’histoire du livre et de la lecture en France (Histoire de l'édition française, Pratiques de la lecture, Le Grand Atlas des littératures, Histoire des bibliothèques françaises, etc.).

Depuis une dizaine d’années, il a étendu ses recherches aux mondes coloniaux des empires catholiques de l’Atlantique. Il travaille actuellement sur la manière dont les esclaves et leurs descendants utilisent les cultures écrites des administrations coloniales pour conquérir des droits que leur statut juridique leur refuse et des identités dont ils ont été spoliés. Il a récemment publié en collaboration avec Rebecca J. Scott Freedom Papers: An Atlantic Odyssey in the Age of Emancipation (Harvard University Press 2012) qui a reçu deux prix à l’American Historical Association et un à la Society for French Studies, et dont les traductions en espagnol (Cuba) et portugais (Brésil) viennent de paraître. Il a aussi dirigé un livre collectif : Brésil : quatre siècles d’esclavage (Karthala et CIRESC, 2012). Il prépare actuellement une version française du premier et a commencé un projet de recherche comparative sur la manière dont les ex-esclaves affranchis ou leurs descendants reconstituent le nom qui leur a été enlevé dans les empires catholiques du monde atlantique, tant en Afrique qu’aux Amériques.
 
Thèmes de recheche
 
  • Histoire comparée des esclavages dans le monde atlantique aux XVe et XIXe siècles (Caraïbe, Brésil)
  • La dénomination des personnes dans les sociétés esclavagistes des empires catholiques : spoliation et réappropriation des identités onomastiques
  • Histoire des stigmatisations raciales dans le monde atlantique esclavagiste et post-esclavagiste
Enseignements 2016-2017
  • Esclaves, affranchis et « nouveaux libres » dans l’espace public du monde atlantique : race et citoyenneté. De l'agentivité aux réparations
  • Histoire du Brésil XVIe-XXIe siècle. Historiographie, enquêtes en cours
 
Principales publications des 5 dernières années

Ouvrages, directions d'ouvrages collectifs et de dossiers thématiques de revues

Freedom Papers: An Atlantic Odyssey in the Age of Emancipation, Cambridge, Mass., Harvard University Press, 2012, 260 p. (en coll. avec Rebecca J. Scott), trad. française sous contrat chez Gallimard à paraître en 2015.

Provas de Liberdade. Uma odisseia atlântica na era da emancipação São Paulo, Editora UNICAMP, 2015, 296 p. (en coll. avec Rebecca J. Scott).

Brésil, quatre siècles d’esclavages: nouvelles questions, nouvelles recherches, Paris, Karthala et CIRESC, 2012, 364 p. (coordination).

Brésil(s) Sciences humaines et sociales, 1, 2012, Dossier « Vies d’esclaves » (en collaboration avec Mariza Carvalho Soares)

As bibliotecas escolares. Entre leitura publica e leitura escolar na França do II Império e da III República, Campinas (SP), Mercado de letras, 2009, 80 p.

Articles et contributions à des ouvrages collectifs
• «Slavery in Brazil: Brazilian Scholars in the Key Interpretive Debates», Translating the Americas, University of Michigan, Michigan Publishing, vol. 1, 2013, p. 47-95. Revue en open access.

• «Rosalie of the Poulard Nation: Freedom, Law, and Dignity in the Era of the Haitian Revolution», in The Black Atlantic and the Biographical Turn, Lisa A. Lindsay and John Wood Sweet eds., sous presse, University of Pennsylvania Press, 2013.

• «Rosalie nação Poulard: liberdade, direito e dignidade na era da revolução haitiana», Afro-Ásia, 46, 2012, p. 61-95 (en coll. avec Rebecca J. Scott)

• «L’esclavage au Brésil: le débat historiographique et ses racines», in Brésil, quatre siècles d’esclavages: nouvelles questions, nouvelles recherches, sous la dir. de Jean Hébrard, Paris, Karthala et CIRESC, 2012, p. 7-64.

• «One Woman, Three Revolutions: Rosalie of the Poulard Nation» in Thomas Bender, Laurent Dubois, Richard Rabinowitz eds., Revolution! The Atlantic World Reborn, Antique Collectors Club Ltd, 2011, p. 199-220 (en coll. avec Rebecca J. Scott)

• «Les deux vies de Michel Vincent colon à Saint-Domingue (c. 1730 – 1804)», Revue d’Histoire moderne & contemporaine, 57-2, avril-juin 2010, p. 50-77.

• «Rosalie of the Poulard Nation: Freedom, Law, and Dignity in the Era of the Haitian Revolution», in John Garrigus and Christopher Morris, eds., Assume Identities. The Meanings of Race in the Atlantic World, College Station, TX, Texas A & M University Press, 2010, p. 116-143 (en coll. avec Rebecca J. Scott)

Pismo, książka, lektura. Rozmowy: Le Goff, Chartier, Hebrard, Fabre, Lejeune, Rodak Paweł ed., Wydawnictwa Uniwersytetu Warszawskiego, Warszawa, 2009, 328 stron. [Écriture, livre, lecture. Entretiens : Le Goff, Chartier, Hébrard, Fabre, Lejeune, sous la dir. de Paweł Rodak, Varsovie, Presses de l'université de Varsovie, 2009, 328 p.]

• «Servitude, liberté et citoyenneté dans le monde atlantique des XVIIIe et XIXe siècles : Rosalie de nation Poulard...», Revue de la Société Haïtienne d'Histoire et Géographie, 83e année, n° 234, juillet-septembre 2008, p. 1-52 (en coll. avec Rebecca J. Scott).
 
Liens avec d'autres sites professionnels

Bibliographie

Curriculum Vitae

 

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Colloque - Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00

Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une norme de transcription de la langue. Des traductions partielles de la Bible existent ainsi dans plus de 200 langues amérindiennes. Il s’agit donc là d’un fait linguistique, historique et culturel majeur, qui offre la possibilité de comparaisons riches et précises. Ces textes chrétiens en langues amérindiennes constituent un objet singulier, qui n’a jusqu’à présent guère été étudié en tant que tel. Ces journées d’études ont pour objectif d’étudier ces traductions sous deux angles : à la fois celui de la production des textes (acteurs amérindiens et étrangers, processus de traduction, idéologies linguistiques, résultats textuels, etc.) et sous celui de leurs usages par les Amérindiens (lecture, reformulations, réinterprétations, etc.).

(...)

Lire la suite

Conférence de Véronique Boyer "Expansion évangélique et migrations en Amazonie brésilienne"

Conférence - Vendredi 25 novembre 2016 - 15:00

L'expansion remarquable des Eglises évangéliques au Brésil a généralement été appréhendée dans le cadre des classifications élaborées par les historiens et sociologues des religions. Les efforts de recensement et de compréhension ont aisni porté sur les formes les plus récentes du champ protestant (pentecôtisme, néo-pentecôtisme), particulièrement visibles dans les villes.
La circulation des individus entre des Eglises très différentes témoigne pourtant d'une fluidité des espaces religieux dont les contours se dessinent avant tout par opposition au catholicisme. Ce phénomène de mobilité religieuse est à mettre en raport avec la réalité de flux migratoires intenses entre milieux rural et urbain.
Ainsi, dans la région amazonienne, le succès du message évangélique tient moins aux stratégies développées par les Eglises qu'à l'action de prédicateurs indépendants, appelés "évangélistes", qui conçoivent leur ministère comme l'accomplissement d'une mission divine. La notion de mission divine permet d'éluder la question de la reconnaissance des évangélistes par les Eglises.

(...)

Lire la suite

Le moment 1816 des sciences et des arts. Regards croisés franco-brésiliens

Colloque - Vendredi 25 novembre 2016 - 09:30

Cette manifestation s'insère dans le cadre du bicentenaire du voyage au Brésil du botaniste Auguste de Saint-Hilaire  (1816-1822) et de l'écrivain Ferdinand Denis (1816-1819), ainsi que de l’arrivée, dans la cour de Jean V à Rio de Janeiro, d’un groupe d’artistes et architectes français (la dite « Mission Artistique Française »), pour proposer une réflexion interdisciplinaire sur les logiques de la mobilité transocéanique et interrégionale du point de vue des hommes, des objets, des images et des concepts. Horizon rêvé de la France depuis le XVIe siècle, l’ouverture du territoire brésilien aux étrangers a provoqué un intérêt renouvelé de la part des politiques comme des scientifiques de toute l’Europe et l’intensification des échanges et des débats. Les voyages d’exploration des premières décennies du XIXe siècle ont pris des formes différentes, les uns ayant l’envergure d’expéditions collectives regroupant de multiples compétences sous le patronage des Etats ou des grandes compagnies marchandes, les autres reposant encore sur des initiatives plus ou moins individuelles; les circulations qui en ont découlé ont profondément contribué à la construction réciproque des savoirs entre les espaces ainsi connectés. Ces voyages s’effectuent sur fond de mutations profondes : l’apparition des États-Nations est parallèle à l’affirmation d’une nouvelle philosophie de l’histoire et d’un redécoupage entre arts, littérature et sciences qui n’est plus celui du XVIIIe siècle, mais n’est pas non plus encore le nôtre. En ce moment « post-buffonien », les savoirs naturalistes sont eux aussi l’objet de reconfigurations fondamentales (théories de l’évolution, taxinomie, recensement et classification des espèces...), et s’inscrivent dans des formes d’organisation et d’administration en évolution (jardins botaniques, musées naturalistes, académies, écoles de formation spécialisées...).

(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook