Membres | Doctorants

João Pedro Gomes

J. P. Gomes
Doctorant
Institution de rattachement : EHESS, Université Nouvelle de Lisbonne
Centres de rattachement : CRBC

Sujet et direction de thèse

Séparer ceux qui vivent ensembles : la construction de la frontière luso-castillane au XVIIe siècle (1640-1703). Thèse en co-tutelle sous la direction de Jean-Frédéric Schaub (CRBC-Mondes Américains/EHESS) et Pedro Cardim (Universidade Nova de Lisboa).


Financement de la thèse : Bénéficiaire, de novembre 2009 à novembre 2013, d’une bourse de la FCT (Fundação para a Ciência e Tecnologia) du ministère portugais de l’Enseignement supérieur et de la recherche.


Résumé

De quelle façon, et par quels procédés, a-t-on construit, entre les royaumes de Castille et de Portugal, et leurs empires respectifs, une frontière aussi durable entre deux entités politiques par ailleurs tellement semblables? L’hypothèse de départ de cette thèse est qu’il faut remonter au XVIIe siècle, au moment de la séparation du Portugal de la Monarchie Hispanique, en 1640, pour suivre et étudier le vécu des communautés frontalières de ces deux royaumes. On s’attachera alors à comprendre comment, par le biais de processus historiques et sociaux caractérisés principalement par la violence et les conflits de voisinage, s’est progressivement construite une nouvelle société de frontière ; et comment l’hostilité entre ces deux communautés nationales, née de ces mêmes conflits, est au fur et à mesure apparue comme étant naturelle. Ainsi, l’analyse proposée se trouve au croisement de l’histoire sociale, de l’étude des réseaux et des sociétés de frontière ainsi que de la critique des constructions identitaires pour tenter de comprendre comment se sont séparés ceux qui, autrefois, vivaient ensemble.

 

 

Parcours universitaire

• Licence en histoire obtenue en 2000 à la Universidade Nova de Lisboa.
• Maîtrise en Histoire Moderne, O Epitome Genealogico de Manuel Fernandes Vila Real e a Politica Angelica de Antonio Enríquez Gómez: o pensamento político de dois cristãos-novos na década de 1640. 2009, Universidade Nova de Lisboa, sous la direction de Pedro Cardim.

Publications

  • «Política e Inquisição na Restauração portuguesa. Os discursos contra o Santo Ofício de Manuel Fernandes Vila Real e Antonio Enríquez Gómez», in Atas do IIº Simpósio Internacional de Estudos Inquisitoriais, Salvador. [À paraître].
  • «Construir fronteras. La raya luso-castellana en 1641», in Boris Berenzon Gorn; et Georgina Calderón Aragón. (coords.), Los elementos del tiempo y el espacio, México, UNAM. [À paraître].
  • «Conflitos políticos em torno do pão de São Tomé: o provimento da cidade de Salvador em farinha de mandioca (1685-1713)», in Anais de História de Além-Mar. [À paraître].
  • «Os portugueses de Cartagena das Índias e a Restauração. O resgate de D. João Rodrigues de Vasconcelos e Sousa, conde de Castelo Melhor», 7 Mares. [À paraître].
  • Ser ou não ser natural do Portugal restaurado. O caso dos ciganos». [À paraître].
  • «Redéfinitions identitaires, xénophobie et exclusion raciale au Portugal au milieu du XVIIe siècle», in Jean-Philippe Priotti. (org.), Identités et territoires dans les mondes hispaniques : XVIe-XXe siècles, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 35-60.
  • «Hidras de siete cabezas: las monarquías globales de España y Portugal de los siglos XVI al XVIII», Cuadernos de Historia Moderna, v. 39, p. 279-287, 2014.
  • «Bajo el signo de Géminis: Portugal y la Monarquía Hispánica en los siglos XVI y XVII», in José Javier Ruiz Ibañez. (dir.), Las vecindades de las Monarquías Ibéricas, Madrid, Fondo de Cultura Económica, 2013, p. 181-211.
  • «Criação das Misericórdias», in Portugaliae Monumenta Misericordiarum, volumes III-VIII, Lisbonne, União das Misericórdias Portuguesas, 2004-2010.  En collaboration avec José Pedro Paiva (Universidade de Coimbra), rédaction des chapitres.

Participation à des projets de recherche

  • Collaborateur de José Pedro Paiva (Universidade de Coimbra) directeur du projet Portugaliae Monumenta Misericordiarum, de 2003 à 2009.
  • Chercheur au sein du groupe Projeto Frei Vicente do Salvador, dirigé par Maria Lêda Oliveira (Universidade de São Paulo), de 2007 à 2009.
  • Chercheur au sein de l’équipe du projet de recherche Bahia 16-19. American, European and African forging of a colonial capital city.
  • Chercheur du groupe de travail O Bom Governo das Gentes: hierarquias sociais e representação segundo a política católica, do século XVI ao XVIII.

Divers

  • Fellow de la Bibliothèque John Carter Brown au cours de l’année 2014.
  •  Coorganisateur du colloque du projet de recherche Bahia 16-19 intitulé «Novas perspectivas sobre a história de Salvador da Bahia e sua inserção atlântica», décembre 2012.
  • Coorganisateur de la Journée d’Études «Construire et déconstruire les chronologies : Les mondes atlantiques et la péninsule ibérique à l’âge des indépendances américaines», juin 2011.
  • Séjour Erasmus à l’Universität Wien (Autriche).
  • Principales aires d’intérêt : histoire politique des mondes ibéro-américains à l’Époque Moderne ; sociétés et cultures de la Péninsule Ibérique et des empires hispanique et portugais (XVIe-XVIIIe siècles) ; constructions identitaires et frontières.
EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les mondes de 1848

Colloque - Mercredi 12 décembre 2018 - 09:45Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Jeudi 13 décembre 2018 - 10:30Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Vendredi 14 décembre 2018 - 10:00Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook