Nouvelles du CRBC | 2013

Cinq conférences de Lilia Schwarcz

Cinq conférences de Lilia Schwarcz

Professeur d’anthropologie sociale à l’Université de São Paulo, invitée à l’École des hautes études en sciences sociales

Lilia Schwarcz, anthropologue de formation, a consacré ses premiers travaux à l’étude des processus de formation de la société brésilienne sous le rapport de son horizon multi-ethnique. La critique de l’idéologie luso-tropicaliste et du discours officiel de l’Etat républicain fédéral sur la notion de démocratie raciale a été à l’origine de son engagement scientifique. Cette démarche repose sur des recherches sur le développement des dispositifs pseudo-scientifiques de catégorisation des populations qui formaient le peuple brésilien dans la période qui s’étend de la fin de la période l’esclavagiste à l’instauration de l’Estado Novo dans les années 1930. Tout en poursuivant recherches, séminaires et interventions publiques sur la question politique des catégories raciales, Lilia Schwarcz a depuis ouvert de nouveaux chantiers. C’est alors en historienne qu’elle a interrogé le régime impérial brésilien qui fut une étape de très longue transition entre la fin de la présence portugaise et l’avènement de la République. Elle a conduit plusieurs chantiers notamment sur le terrain de l’histoire du livre imprimé et des collections manuscrites, dans le mouvement de transmigration de la cour portugaise à Rio à l’époque de l’invasion napoléonienne et dans les conséquences culturelles qu’a eu le déplacement de l’institution royale, de ses archives et de ses bibliothèques au début du 19e siècle. Son livre de 2002, A longa viagem da biblioteca dos reis: do terremoto de Lisboa à independência do Bra¬sil, est une monographie d’histoire matérielle et politique des biens culturels. Enfin, ses tout derniers travaux concernent la représentation du paysage, textes et images, dans la construction idéologique et politique d’une conscience brésilienne. Elle s’attache à étudier et à croiser les apports de personnalités extérieures au Brésil confrontées aux singularités paysagères de ce pays et les manifestations socioculturelles d’appartenance à une nation qui produit au 19e siècle son exclusivisme.
 
► Lundi 25 novembre, dans le cadre du séminaire Midis de Brésil(s) 12h à 14h, — salle 641 EHESS, 190 avenue de France, Paris 13
« Lima Barreto et les impasses de la modernité brésilienne : quand la liberté n’est pas synonyme d’égalité et que l’exclusion s’articule à l’intégration sociale »
 
►Mardi 26 novembre, à l’Institut national d’histoire de l’art, INHA, 2 Rue Vivienne, 75002 Paris, salle Vasari, de 18h00 à 20h00.
« Tropiques compliqués : la difficile représentation de l’esclavage dans les toiles de Nicolas-Antoine Taunay»
 
« Entre passivité et agentivité : esclaves, noirs et affranchis dans la production photographique brésilienne du 19e siècle »
 
« Ni blanc, ni noir, mais tout le contraire : race, ethnicité et marqueurs sociaux de la différence au Brésil »
 
►Vendredi 6 décembre, dans le cadre du groupe de travail Migrations et espaces urbains
« La Première république brésilienne : une Babel de langues et nationalités »
EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les mondes de 1848

Colloque - Mercredi 12 décembre 2018 - 09:45Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Jeudi 13 décembre 2018 - 10:30Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Vendredi 14 décembre 2018 - 10:00Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook