Les publications sur le Brésil | 2016

Le sport au Brésil: XIX-XXIe siècles

Le sport au Brésil: XIX-XXIe siècles

Michel Raspaud (juin 2016)
Paris,  Editions Chandeigne, Bibliothèque Lusitane ,  ,  200 p.

À l’occasion de JO de Rio 2016.

Si l’on posait la question « qu’est-ce qu’évoque pour vous le mot Brésil ? » aux passants de la rue, il est probable que l’on obtiendrait des réponses du type : carnaval, samba, caipirinha, Copacabana, culte du corps, capoeira, football... mais aussi : favelas, violence, corruption... Deux séries de termes qui mettent en évidence la double image qu’offre la société brésilienne à l’autre rive de l’Atlantique : un côté mythique, rêvé, enchanteur, et son opposé négatif... Si l’on interroge les mêmes passants à propos de leur connaissance du sport brésilien, bien peu pourront parler d’autre chose que du futebol et seront capables d’égrainer d’autres noms que ceux des footballeurs les plus connus : Neymar, Ronaldinho, Ronaldo, Zico, Sócrates, Pelé, etc. Et pourtant, le sport brésilien, à travers son passé comme son présent, est très riche en champions et exploits de toutes sortes en dehors de ses équipes de football : sait-on qu’une Brésilienne a dominé le tennis féminin mondial au tournant des années 1960 (Maria Esther Bueno), qu’un Brésilien a gagné trois les 500 miles d’Indianapolis (Hélio Castroneves), que le recordman du monde du 50 mètres nage libre en grand bassin est brésilien (Cesar Cielo), que le tennisman n. 1 mondial en double est un Brésilien (Marcelo Melo), que le troisième contingent d’étrangers en NBA derrière le Canada et la France est brésilien (neuf basketteurs), que depuis quinze ans le volley-ball masculin mondial est dominé par le Brésil, que les principaux rivaux de Teddy Riner aux prochains Jeux olympiques de Rio de Janeiro sont brésiliens (Rafael Silva et David Moura) ? Après le Mondial de football 2014, et dans la perspective des Jeux de Rio 2016, le Brésil vit le moment le plus exceptionnel de son histoire sportive. Aussi, il semble important de proposer au lecteur non seulement un condensé de l’histoire du sport au Brésil, avec ses exploits et ses champions, mais également son organisation et ses structures, les politiques sportives, et la place des pratiques sportives et physiques dans la vie quotidienne des Brésiliens des villes et des favelas qui ne se limitent pas au beach-football ou au beach-volley sur le sable de Copacabana...

Michel Raspaud est sociologue, professeur à l’Université Grenoble Alpes. Il est membre fondateur de la Société de Sociologie du Sport de Langue Française. Se rendant régulièrement au Brésil depuis plus de dix ans, il est notamment l’auteur d’une Histoire du football au Brésil (Chandeigne, 2010).

 

Professeur des universités, Michel Raspaud enseigne la sociologie du sport à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, au sein de l’UFR des Activités Physiques et Sportives. Membre du laboratoire SENS (Sport et environnement social, EA 3742), il effectue des recherches sur l’histoire sociale de l’alpinisme et de l’himalayisme, l’organisation des destinations du tourisme sportif de haute altitude, et le football.
Ayant effectué plusieurs séjours au Brésil, il a été professeur invité à l’Université de São Paulo de janvier à juin 2008 dans le cadre d’un congé pour recherches. Il participe également aux activités du GRESAL (Groupe de recherche en sciences sociales sur l’Amérique latine), au sein de la Maison des Sciences de l’Homme Alpes de Grenoble.
Michel Raspaud a déjà publié  "
L’Aventure himalayenne. Les enjeux des expéditions sur les plus hautes montagnes du monde, 1880-2000" aux Presses universitaires de Grenoble, 2003, 213 p.

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les mondes de 1848

Colloque - Mercredi 12 décembre 2018 - 09:45Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Jeudi 13 décembre 2018 - 10:30Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Vendredi 14 décembre 2018 - 10:00Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook