CECI n'est pas EXECUTE Mondes américains : Anthropologie des sociétés post esclavagistes. Lectures transatlantiques. Fabriques de territorialité. Temps, parcours, ancrages

Séminaires et Groupes de Travail | Programmes des séminaires de l'année 2017-2018

Anthropologie des sociétés post esclavagistes. Lectures transatlantiques. Fabriques de territorialité. Temps, parcours, ancrages

Véronique Boyer, Odile Hoffmann, Anne-Marie Losonczy

Anthropologie des sociétés post esclavagistes. Lectures transatlantiques. Fabriques de territorialité. Temps, parcours, ancrages

Ce séminaire a pour objet de s’interroger sur l’empreinte persistante laissée par l’institution coloniale sur les sociétés américaines et européennes qu’elle a contribué à façonner, ou dont elle a affecté le devenir.
Les années précédentes, le séminaire a précisé les repères théoriques et analytiques issus de l’historiographie, de l’anthropologie et la géographie qui ont permis de reformuler certaines questions relatives aux processus de fabrication des territorialités. Les exposés ont souligné notamment le rôle moteur de la mobilité dans la construction de nouveaux rapports à l’espace et l’importance symbolique et pragmatique des territoires de passage et des lieux périodiquement investis par le rituel. L’année 2016-2017 a intégré la dimension temporelle, apparue comme inséparable des pratiques et représentations spatiales et des stratégies de mise en territoire dans les sociétés post-coloniales.
Nous proposons cette année d’élargir la notion de régime d’historicité vers la représentation et la négociation des différents futurs, qu’ils fassent irruption dans les contextes locaux ou qu’ils soient découverts et/ou imposés par la mobilité. Nous interrogerons les modes de mobilité, de migration, d’urbanisation, de retour et de changement local, en mettant en question les « épistémologies sédentaires » (Leclerc-Olive, 2013) qui tendent à penser l’espace d’une façon détemporalisée. Si le fil conducteur de la réflexion reste le concept de territorialité, permettant une approche processuelle, constructiviste et dynamique des pratiques, discours et récits autour du territoire, il s’agira plus particulièrement d’interroger la notion d’ « habiter » comme processus dynamique. On s’intéressera également à la question de la dématérialisation du territoire dans le rituel, la langue native ou les « papiers » (d’identité), ou sa corporéisation (le corps mis en scène comme territoire identitaire).
Notre approche privilégiera l’analyse des conflits et réaménagements entre ancrages et mobilités territoriales, de même que les processus de patrimonialisation de territoires ou d’emblèmes territoriaux ethniques en milieu rural et urbain. Le parti-pris méthodologique reste résolument ethnographique et comparative, mettant l’accent sur des ethnographies de ruptures et de changements.
Michèle Leclerc-Olive, « Enquêtes biographiques entre bifurcations et événements. Quelques réflexions épistémologiques », in Marc Bessin, Claire Bidart, Michel Grossteti (dir.),  Bifurcations. Les sciences sociales face aux ruptures et à l’événement, Paris, La Découverte, 2010, p. 329-346.

Informations pratiques
Mardi de 9 h à 13 h - salle AS1_33, 54 bd Raspail 75006 Paris,
Lles 14 décembre 2017, 18 janvier, 15 février, 15 mars, 19 avril et 17 mai 2018

- Renseignements : secrétariat du CRBC-CERMA, tél. : 01 49 54 20 85.
- Direction de travaux d'étudiants et réception sur rendez-vous.
- Niveau requis : M1

Programme

14 décembre 
Anne Marie Losonczy : Entre territoire des vivants et, demeure des morts: adoption et circulation de morts anonymes en situation de sortie de violence (Puerto Berrio, Colombie)
Véronique Boyer : Saints contre encantados : une histoire de l’occupation spatiale (Amazonie brésilienne)

18 janvier 
Sofia Lara : Stratégies de légitimation territoriale et appartenances collectives (afrodescendantes et indiennes). Le cas de Guamal, Colombie.
Julie Métais : Conflits en scène. Esthétique, violence et politique à Oaxaca

15 février
Elise Capredon : L’évangélisation des amérindiens a-t-elle une fin ? Une étude des rapports de pouvoir entre chrétiens évangéliques « blancs » et indiens en Amazonie (Brésil et Pérou)
Amanda Dias : Réflexions sur l’habiter dans une favela carioca.

15 mars
Valérie Robin : Exhumations, mobilité des morts et territorialités funéraires au Pérou. Des tombes andines au « mausolée terroriste » de Lima.
Maud Laethie r: "L'histoire n'a pas d'âge". Conserver le passé et transmettre l'oubli: les "évènements de 1969" pour les habitants de Kazal (Haïti)

17 mai
Anath Ariel de Vidas : Esprit de corps. La construction spatio-symbolique de la communauté dans le village nahua de La Esperanza au nord-est du Mexique
Valentina Vapnarsky : La construction du territoire et du temps dans les récits de fondation et les discours rituels maya yucatèques (Mexique)

21 juin:
Claudia Damasceno : Genèses de l'urbain et appartenances territoriales dans le Brésil colonial
Sabrina Melenotte : En quête de fosses. Épreuves territoriales et temporelles de la recherche de disparus dans l’État du Guerrero (Mexique)

♦ Voir aussi le site de l'EHESS

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les Midis de Brésil(s) - Carly Machado Professeur à l'Universidade Federal Rural do Rio de Janeiro

Table ronde - Lundi 13 novembre 2017 - 12:00Pendant des nombreuses années, le catholicisme a été la religion hégémonique au Brésil, d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. Les catholiques étaient majoritaires numériquement, et l’idée d’une « culture brésilienne » elle-même s’ancrait (...)(...)

Lire la suite

Les Midis de Brésil(s) - Serge Paugam, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS

Table ronde - Lundi 04 décembre 2017 - 12:00Vivre dans un quartier ségrégué où se concentre la richesse permet aux catégories supérieures de profiter des avantages de l'entre-soi en termes de sécurité et de bien-être et d'être en conformité avec le statut social auquel elles aspirent. Mais la pr (...)(...)

Lire la suite

Table ronde autour de Brésil(s) n°12 | Parcs et jardins,

Table ronde - Lundi 15 janvier 2018 - 14:00Présentation du dossier par Paulo César Garcez Marins (Musée Paulista de l'Université de São Paulo, USP) et Mônica Raisa Schpun (CRBC-EHESS - Faculté d'architecture et urbanisme de l'USP, FAU-USP)Présentation de leurs articles respectifs :• Márcia Regin (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook