Actualités

Présentation du nouveau numéro de Brésil(s) "Les artistes de D. João : des Français à Rio de Janeiro en 1816", sous la direction de Lilia Moritz Schwarcz et Ana Paula Simioni

Rencontre - Lundi 16 janvier 2017 - 14:00Mondes Américains et les éditions de la FMSH, sont heureux de vous inviter au lancement du nouveau numéro de la revue « Brésil(s), Sciences humaines et sociales »ProgrammePrésentation du dossier « Les artistes de D. João : des Français à Rio de Janeiro en 1816 » et des intervenants (Ana Paula Simioni et Lilia Moritz Schwarcz)• « Culture visuelle et mémoire de l’esclavage : regards français sur les populations d’origine africaine dans le Brésil du XIXe siècle » (Ana Lucia Araujo)• « Jean-Baptiste Debret : le livre comme « mission ». Autour du Voyage pittoresque et historique au Brésil » (Jacques Leenhardt)• « D’abord peindre le prince : les conflits de Jean-Baptiste Debret et Nicolas-Antoine Taunay à la Cour de Rio de Janeiro » (Elaine Dias)Deux regards sur le numéro : Alain Bonnet (Université Grenoble Alpes) et Laura de Mello e Souza (Université de São Paulo/USP et Université Paris-Sorbonne)Discussion avec la salle♦ Voir le sommaire*** Entrée libre ***

Lire la suite

Conférence de Ana Paula Simioni "Transites d’un autre modernisme: l’importation de l’"art total" au Brésil"

Conférence - Vendredi 13 janvier 2017 - 14:00Dans cette conférence, je me concentrerai sur les projets d’art décoratif réalisés au Brésil par le couple d’artistes John et Regina Graz dans les années 1920 et 1930. Ces artistes ont été les premiers à essayer d’introduire l’idéal de « l’art total » au Brésil. Je m’intéresse ici au mode par lequel ils transposèrent vers un contexte très différent des modèles appris durant leur formation à Genève, dans les années 1910, dans un processus de réception sélective qui correspondait fortement aux projets d'identité et de distinction des élites brésiliennes.Plus largement, l'étude de la réception des arts décoratifs au Brésil permet de découvrir d'autres modèles artistiques modernistes, différents du canon qui considéra depuis toujours Paris comme le centre et l'unique modèle pour la production artistique brésilienne. Les travaux de John et Regina Graz, aussi bien que quelques productions de mobiliers de Gregori Warchavchik nous invitent à une géographie plus diversifiée et à une vision élargie sur les voies d’internationalisation du modernisme.Ana Paula Simioni est professeur à l'Université de São Paulo.

Lire la suite

Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Colloque - Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une norme de transcription de la langue. Des traductions partielles de la Bible existent ainsi dans plus de 200 langues amérindiennes. Il s’agit donc là d’un fait linguistique, historique et culturel majeur, qui offre la possibilité de comparaisons riches et précises. Ces textes chrétiens en langues amérindiennes constituent un objet singulier, qui n’a jusqu’à présent guère été étudié en tant que tel. Ces journées d’études ont pour objectif d’étudier ces traductions sous deux angles : à la fois celui de la production des textes (acteurs amérindiens et étrangers, processus de traduction, idéologies linguistiques, résultats textuels, etc.) et sous celui de leurs usages par les Amérindiens (lecture, reformulations, réinterprétations, etc.).Organisateurs : Élodie Blestel (Université Sorbonne Nouvelle, CLESTHIA), Pierre Déléage (CNRS, LAS), Andrea-Luz Gutierrez Choquevilca (EPHE, LAS), Cédric Yvinec (CNRS, Mondes Américains-CRBC)

Lire la suite

Conférence de Véronique Boyer "Expansion évangélique et migrations en Amazonie brésilienne"

Conférence - Vendredi 25 novembre 2016 - 15:00L'expansion remarquable des Eglises évangéliques au Brésil a généralement été appréhendée dans le cadre des classifications élaborées par les historiens et sociologues des religions. Les efforts de recensement et de compréhension ont aisni porté sur les formes les plus récentes du champ protestant (pentecôtisme, néo-pentecôtisme), particulièrement visibles dans les villes.La circulation des individus entre des Eglises très différentes témoigne pourtant d'une fluidité des espaces religieux dont les contours se dessinent avant tout par opposition au catholicisme. Ce phénomène de mobilité religieuse est à mettre en raport avec la réalité de flux migratoires intenses entre milieux rural et urbain.Ainsi, dans la région amazonienne, le succès du message évangélique tient moins aux stratégies développées par les Eglises qu'à l'action de prédicateurs indépendants, appelés "évangélistes", qui conçoivent leur ministère comme l'accomplissement d'une mission divine. La notion de mission divine permet d'éluder la question de la reconnaissance des évangélistes par les Eglises.

Lire la suite

Le projet de Burle Marx pour la Promenade de Copacabana

Conférence - Lundi 21 novembre 2016 - 14:00La revue Brésil(s) a le plaisir de vous inviteraux « Midis de Brésil(s) »séminaire mensuel pour le débat brésilianiste Conférence de Vera Beatriz SiqueiraProfesseur d'Histoire de l'artà l'Université de l'Etat de Rio de Janeiro (UERJ)Le projet de Burle Marxpour la Promenade de Copacabana(conférence en portugais) La conférence traitera du projet du paysagiste Roberto Burle Marx pour la Promenade (Calçadão) de Copacabana, comprenant un mosaïque de pierres portugaises et des arbres. On discutera les différentes traditions culturelles présentes dans ce projet, telles que la forme abstraite moderne, le  dallage d'origine portugaise et l'art indigène. *** Entrée libre ***

Lire la suite

Le moment 1816 des sciences et des arts. Regards croisés franco-brésiliens

Colloque - Vendredi 25 novembre 2016 - 09:30Cette manifestation s'insère dans le cadre du bicentenaire du voyage au Brésil du botaniste Auguste de Saint-Hilaire  (1816-1822) et de l'écrivain Ferdinand Denis (1816-1819), ainsi que de l’arrivée, dans la cour de Jean V à Rio de Janeiro, d’un groupe d’artistes et architectes français (la dite « Mission Artistique Française »), pour proposer une réflexion interdisciplinaire sur les logiques de la mobilité transocéanique et interrégionale du point de vue des hommes, des objets, des images et des concepts. Horizon rêvé de la France depuis le XVIe siècle, l’ouverture du territoire brésilien aux étrangers a provoqué un intérêt renouvelé de la part des politiques comme des scientifiques de toute l’Europe et l’intensification des échanges et des débats. Les voyages d’exploration des premières décennies du XIXe siècle ont pris des formes différentes, les uns ayant l’envergure d’expéditions collectives regroupant de multiples compétences sous le patronage des Etats ou des grandes compagnies marchandes, les autres reposant encore sur des initiatives plus ou moins individuelles; les circulations qui en ont découlé ont profondément contribué à la construction réciproque des savoirs entre les espaces ainsi connectés. Ces voyages s’effectuent sur fond de mutations profondes : l’apparition des États-Nations est parallèle à l’affirmation d’une nouvelle philosophie de l’histoire et d’un redécoupage entre arts, littérature et sciences qui n’est plus celui du XVIIIe siècle, mais n’est pas non plus encore le nôtre. En ce moment « post-buffonien », les savoirs naturalistes sont eux aussi l’objet de reconfigurations fondamentales (théories de l’évolution, taxinomie, recensement et classification des espèces...), et s’inscrivent dans des formes d’organisation et d’administration en évolution (jardins botaniques, musées naturalistes, académies, écoles de formation spécialisées...).Le « moment 1816 » qui constitue le cœur de cette rencontre scientifique ne prétend pas seulement réparer des oublis mémoriels et mettre à profit le renouveau des connaissances sur A. de Saint-Hilaire, sur F. Denis et sur les artistes français; il sera considéré comme le carrefour qui a permis un brassage scientifique et politique fécond, par la mise en dialogue de spécialistes de tous horizons : ethnologues, historiens, spécialistes de la littérature et de l’art, botanistes et historiens des sciences, du Brésil, de France et d’ailleurs.

Lire la suite

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Le chiffre et la carte

Colloque - Jeudi 21 septembre 2017 - 09:30Le chiffre (le recensement, les enquêtes statistiques, les données, les artefacts comme le taux de chômage ou l’indice des prix) et la carte (les descriptions géographiques, les différents types de cartes, géologiques, topographiques, etc., leur soubasse (...)(...)

Lire la suite

Quelle droite a pris le pouvoir au Brésil ?

Colloque - Mardi 30 mai 2017 - 09:00Ce colloque a pour objectif de proposer un éclairage historique sur la profonde rupture politique vécue par le Brésil au cours de l’année 2016, c’est-à-dire la conquête du pouvoir par une droite très conservatrice, via l’impeachment de la présidente Dilma Rous (...)(...)

Lire la suite

Monde d’images : forme, trace et couleur dans la l’œuvre de Gilberto Freyre

Conférence - Lundi 20 février 2017 - 12:00Cette conférence examinera les rapports, étroits et systématique, de Gilberto Freyre avec l’image – sa production plastique personnelle et celle des artistes qui ont illustré ses livres, sous sa coordination (Cícero Dias, Lula Cardoso Ayres, Manoel Bande (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook