CECI n'est pas EXECUTE Mondes américains : Brésil(s). Sciences humaines et sociales

Les revues du Centre |

Brésil(s). Sciences humaines et sociales

Directrice éditoriale : Mônica Raisa Schpun

Brésil(s) est une revue française et en français sur le Brésil. Éditée par le Centre de Recherches sur le Brésil Colonial et Contemporain (CRBC-Mondes Américains/EHESS) elle est publiée par les Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme. Elle a pris la suite des Cahiers du Brésil Contemporain. Cette publication semestrielle, ouverte à toutes les disciplines, a pour objectif de faire connaître une pluralité de thèmes et d’approches, notamment dans une visée comparatiste. Il s’agit de (re)placer le Brésil, son histoire, sa société, ses espaces dans des perspectives plus larges issues de débats théoriques et de recherches empiriques capables d’en renouveler l’analyse et la perception. Chaque numéro comporte un dossier thématique et un Varia composés, l’un et l’autre, d’articles inédits.

► En savoir plus sur Brésil(s)

Vient de paraître

Les artistes de D. João : des français à Rio de Janeiro en 1816 - n°10, novembre 2016, Coordonné par Lilia Moritz Schwarcz et Ana Paula Simioni

Prochain numéro :

Esclavage contemporain - n° 11, mai 2017, organisé par Rebecca J. Scott et Jena Hébrard

Contact

Brésil(s). Sciences humaines et sociales – CRBC
190-198 avenue de France – 75244 Paris Cedex 13
Téléphone : 01 49 54 22 57 ou 22 19
bresils-revue@ehess.fr

Consultation et téléchargement des articles de la revue en ligne sur le portail revues.org :

La collaboration de Mondes Américains et du Cléo a permis, depuis décembre 2014, d’inclureBrésil(s) dans le bouquet Freemium proposé par openedition.org. Les numéros parus avant cette date et les suivants sont disponibles au format HTML en libre accès sur le portail revues.org. Les formats PDF et ePub sont réservés aux abonnés à OpenEdition Freemium, ou peuvent être acquis sur la Librairie électronique d'OpenEdition.

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Colloque - Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00

Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une norme de transcription de la langue. Des traductions partielles de la Bible existent ainsi dans plus de 200 langues amérindiennes. Il s’agit donc là d’un fait linguistique, historique et culturel majeur, qui offre la possibilité de comparaisons riches et précises. Ces textes chrétiens en langues amérindiennes constituent un objet singulier, qui n’a jusqu’à présent guère été étudié en tant que tel. Ces journées d’études ont pour objectif d’étudier ces traductions sous deux angles : à la fois celui de la production des textes (acteurs amérindiens et étrangers, processus de traduction, idéologies linguistiques, résultats textuels, etc.) et sous celui de leurs usages par les Amérindiens (lecture, reformulations, réinterprétations, etc.).

(...)

Lire la suite

Conférence de Véronique Boyer "Expansion évangélique et migrations en Amazonie brésilienne"

Conférence - Vendredi 25 novembre 2016 - 15:00

L'expansion remarquable des Eglises évangéliques au Brésil a généralement été appréhendée dans le cadre des classifications élaborées par les historiens et sociologues des religions. Les efforts de recensement et de compréhension ont aisni porté sur les formes les plus récentes du champ protestant (pentecôtisme, néo-pentecôtisme), particulièrement visibles dans les villes.
La circulation des individus entre des Eglises très différentes témoigne pourtant d'une fluidité des espaces religieux dont les contours se dessinent avant tout par opposition au catholicisme. Ce phénomène de mobilité religieuse est à mettre en raport avec la réalité de flux migratoires intenses entre milieux rural et urbain.
Ainsi, dans la région amazonienne, le succès du message évangélique tient moins aux stratégies développées par les Eglises qu'à l'action de prédicateurs indépendants, appelés "évangélistes", qui conçoivent leur ministère comme l'accomplissement d'une mission divine. La notion de mission divine permet d'éluder la question de la reconnaissance des évangélistes par les Eglises.

(...)

Lire la suite

Le moment 1816 des sciences et des arts. Regards croisés franco-brésiliens

Colloque - Vendredi 25 novembre 2016 - 09:30

Cette manifestation s'insère dans le cadre du bicentenaire du voyage au Brésil du botaniste Auguste de Saint-Hilaire  (1816-1822) et de l'écrivain Ferdinand Denis (1816-1819), ainsi que de l’arrivée, dans la cour de Jean V à Rio de Janeiro, d’un groupe d’artistes et architectes français (la dite « Mission Artistique Française »), pour proposer une réflexion interdisciplinaire sur les logiques de la mobilité transocéanique et interrégionale du point de vue des hommes, des objets, des images et des concepts. Horizon rêvé de la France depuis le XVIe siècle, l’ouverture du territoire brésilien aux étrangers a provoqué un intérêt renouvelé de la part des politiques comme des scientifiques de toute l’Europe et l’intensification des échanges et des débats. Les voyages d’exploration des premières décennies du XIXe siècle ont pris des formes différentes, les uns ayant l’envergure d’expéditions collectives regroupant de multiples compétences sous le patronage des Etats ou des grandes compagnies marchandes, les autres reposant encore sur des initiatives plus ou moins individuelles; les circulations qui en ont découlé ont profondément contribué à la construction réciproque des savoirs entre les espaces ainsi connectés. Ces voyages s’effectuent sur fond de mutations profondes : l’apparition des États-Nations est parallèle à l’affirmation d’une nouvelle philosophie de l’histoire et d’un redécoupage entre arts, littérature et sciences qui n’est plus celui du XVIIIe siècle, mais n’est pas non plus encore le nôtre. En ce moment « post-buffonien », les savoirs naturalistes sont eux aussi l’objet de reconfigurations fondamentales (théories de l’évolution, taxinomie, recensement et classification des espèces...), et s’inscrivent dans des formes d’organisation et d’administration en évolution (jardins botaniques, musées naturalistes, académies, écoles de formation spécialisées...).

(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook