CECI n'est pas EXECUTE Mondes américains : La race à l'âge moderne : expériences, classifications, idéologies d'exclusion

Programmes des séminaires de l'année 2015-2016 |

La race à l'âge moderne : expériences, classifications, idéologies d'exclusion

Jean-Frédéric Schaub, Silvia Sebastiani

La race à l'âge moderne : expériences, classifications, idéologies d'exclusion

Le séminaire porte sur l’histoire longue de la formation des catégories raciales en Europe et dans ses colonies du XIVe au XIXe siècle. La recherche en cours compare les dispositifs de ségrégation négative ou de sélection positive qui s’appuient sur des causalités naturelles. Notre thèse centrale est qu'il ont été actifs pendant toute la période considérée. Il ne s’agit pas d’affirmer que la question raciale au XIVe siècle en Europeuse pose dans les mêmes termes que dans les colonies au XVIIIe siècle, ou à l’époque de l’eugénisme triomphant. L’objectif demeure cependant de montrer que ces phénomènes (règles formelles, pratiques sociales, idéologies) ne sont pas aussi distincts du Moyen Âge aux régimes contemporains que ne l’affirme l’historiographie dominante. Notre démarche porte l’accent sur les dimensions politique et culturelle du phénomène de racialisation.
Nous examinerons les processus de stigmatisation et de ségrégation qui opèrent contre le bas de la société, tout comme les processus de sélection en son sommet. De quelles façons se trouve-t-on « naturellement » privilégié ou « naturellement » exclu ? C’est en ces deux extrémités que se joue la mise en ordre de toute la société au tour de notions telles que la pureté, l’hérédité, l’immutabilité, la déchéance.
Chaque séance du séminaire aura une durée de quatre heures. Elle sera composée de deux parties, la première consacrée à la lecture et à la discussion de l’historiographie internationale sur un des aspects du problème, la seconde partie offrira l’occasion de débattre avec un(e) invité(e) sur ses travaux en cours. Les questions abordées seront : noblesse et hérédité ; l’hérésie comme tache indélébile ; la hantise de la dégénérescence en situation coloniale ; régulation sociopolitique des populations métisses ; l’esclavage et ses justifications naturalistes ; genre et discrimination raciale ; descriptions hiérarchiques des populations humaines ; antinomie de la fixité et de la dégénérescence ; l’histoire naturelle comme sociographie ; les savoirs médicaux et l'imagination raciale ; les beaux-arts et la production de l'altérité.Les étudiants inscrits en master 1 et master 2 devront présenter, dès la première séance, un commentaire de deux pages sur les lectures programmées pour chaque séance. L’ensemble des documents sera disponible sur l’ENT avant le début des séminaires. Un devoir de dix pages est attendu pour la validation en fin de semestre et fera l’objet d’une brève présentation orale à la dernière séance du séminaire.

Informations pratiques :
Lundi de 9 h à 13 h  - salle 2, 190-198 av de France 75013 Paris
Du 23 novembre 2015 au 15 février 2016

Réception sur rendez-vous par courrielJ.-F. Schaub , S. Sebastiani

Niveau requis :
pour assister au séminaire, il suffit d'être inscrit en master 1

♦ Voir aussi le site de l'EHESS
 

Programme

Chaque lundi, le séminaire se divise en deux sessions. Pendant les deux premières heures, une question est traitée par les deux animateurs du séminaire et les étudiants doivent remettre un commentaire écrit sur les lectures proposées. Pendant la seconde partie, le manuscrit du livre en cours de rédaction Histoire de la formation des catégories raciales en Occident fait l’objet d’une discussion chapitre par chapitre avec les étudiants et deux ou trois collègues invités

• 23 novembre 2015 – Noblesse et hérédité dans l’histoire occidentale
Présentation des étudiants – Exposé : problématique générale du séminaire
Discussion sur la question de la noblesse et de l’hérédité, avec : Laurent Bourquin (Université du Maine), Katia Béguin (EHESS)

30 novembre 2015 – L’hérésie comme tache indélébile
Exposé : Kafka, Klemperer, Mandelstam, Grossman, «itinéraires comparés»
Discussion sur la question des conversions, de l’hérésie et de la pureté de sang, avec : Maurice Kriegel (EHESS), Isabelle Poutrin (Université Paris-Est Créteil), Pierre Savy (Université de Marne-la-Vallée)

7 décembre 2016 – Régulation sociopolitique des populations métisses (I).
Exposé : «l’antinomie de l’universalisme et du racisme, du christianisme au socialisme»
Discussion sur les statuts des métis en situation coloniale, avec : Arnaud Exbalin (Université Paris-Ouest Nanterre), Silvia Falconieri (CNRS)

14 décembre 2015 – Régulation sociopolitique des populations métisses (II)
Exposé : «la légende noire espagnole en perspective comparée»
Discussion sur les statuts des métis en situation coloniale, avec : Laura de Mello e Souza (Université Paris IV), Catarina Madeira Santos (EHESS)

11 janvier 2016 – L’esclavage et ses justifications naturalistes
Exposé : «la pureté de sang et la question basque, histoire et anthropologie»
Discussion sur les théories raciales dans les sociétés coloniales esclavagistes, avec : Cécile Vidal (EHESS), Bernard Vincent (EHESS)

18 janvier 2016 – Genre et discrimination raciale
Exposé : «frontières de l’humain : race et genre au prisme de l’orang-outang»
Discussion sur les liens idéologiques et politiques entre catégorisation selon la race et selon le genre, avec : Anne Lafont (Institut national d’histoire des arts), Frédérique Matonti (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sylvie Steinberg (EHESS).

25 janvier 2016 – Descriptions hiérarchiques des populations humaines
Exposé de Carlos Zeron: «Un fil que ne se rompt pas: l'esclavage à l'époque moderne et contemporaine»
Discussion sur la production et la diffusion des descriptions hiérarchiques de l’humanité : géographies de l’altérité, avec : Claude Blanckaert (CNRS), Carlos Zeron (Universidade de São Paulo)

1er février 2016 – Antinomie de la fixité et de la dégénérescence
Exposé de Pietro Corsi : «Les sources cachées : Robert Knox et le polygénisme français»
Discussion autour du livre de Claude-Olivier Doron : L’homme altéré. Race et dégénérescence aux XVIIe-XIXe siècles, Seyssel, Champ Vallon, 2016, avec : Pietro Corsi (EHESS-Oxford), Claude-Olivier Doron (Université Paris Diderot)

8 février 2016 – Les savoirs médicaux et l'imagination raciale
Exposé : «la couleur de la peau et l’inscription de l’altérité dans le corps»
Discussion sur les fonctions corporelles dans la formation des idéologies raciales avec : Elisa Andretta (CNRS), Rafael Mandressi (CNRS)

15 février 2016 – Les beaux-arts et la production de l'altérité
Exposé : «retour sur le sentiment d’invasion par la barbarie du 20e au 16e siècle»
Discussion autour du livre d’Eric Michaud Les invasions barbares. Une généalogie de l'histoire de l'art, Gallimard, 2015 avec : Eric Michaud (EHESS), Jean-Paul Demoule (Université Paris1-Panthéon-Sorbonne), Sabina Loriga (EHESS).

22 février – Présentation des travaux des étudiants de Master et de doctorat. Conclusion du séminaire

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les mondes de 1848

Colloque - Mercredi 12 décembre 2018 - 09:45Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Jeudi 13 décembre 2018 - 10:30Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Vendredi 14 décembre 2018 - 10:00Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRBC - Mondes Américains / EHESS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
T.  +33 (0) 1 49 54 20 85
F.  +33 (0) 1 49 54 25 36

 

Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Facebook